LE BIEN ETRE

Harmonie du corps et de l'esprit


Fibromyalgie : pourquoi les malades se tournent vers la sophrologie ?

21/9/17

VOICI UN ARTICLE INTERESSANT SUR LA FIBROMYALGIE


Face aux diagnostics tardifs ou à l’absence de traitement efficace, de nombreuses personnes atteintes de fibromyalgie s’adressent à des sophrologues pour la gestion de leur douleur. 

2 à 5% de la population souffre de fibromyalgie, une maladie chronique qui provoque des douleurs musculaires et articulaires dans l’ensemble du corps. Particulièrement invalidante, la maladie entraîne fatigue, troubles de l’humeur et perturbe la qualité du sommeil. La sophrologie se révèle être une alternative intéressante pour favoriser la gestion de la douleur ainsi que des troubles associés à la maladie.

La sophrologie pour gérer les douleurs de la fibromyalgie

Les traitements médicamenteux ne sont pas tous efficaces pour diminuer l’intensité des douleurs de la fibromyalgie. De plus en plus de personnes fibromyalgiques s’adressent donc à des sophrologues pour la gestion de leur douleur. Grâce à des exercices spécifiques, le sophrologue aide le malade à diminuer l’intensité des ressentis corporels désagréables. Le malade prend alors conscience de sa capacité à soulager ses douleurs et retrouve ainsi une sensation de maîtrise de sa maladie.

Mais la sophrologie est aussi d’une aide précieuse pour diminuer son niveau de stress. Or, le stress a tendance à aggraver la douleur ressentie. Des exercices de respiration et de décontraction musculaire pratiqués quotidiennement aideront le malade à casser cette spirale infernale.

Retrouver un équilibre de vie malgré la maladie

Le risque lorsque l’on souffre de fibromyalgie, c’est de ne plus parvenir à trouver de moment de répit. La personne malade étant en permanence sous tension physique et psychique, sa qualité de sommeil se dégrade, la fatigue s’installe et il devient difficile pour elle de gérer ses émotions. C’est pourquoi de nombreux patients sont dirigés vers des sophrologues par leur médecins traitant. Le rôle du thérapeute est ici d’offrir au malade un temps de pause consacré à l’écoute de son corps, de ses ressentis, de ses émotions. Cette étape essentielle permet de faire baisser le niveau de tension général. Puis, en activant des ressentis agréables et positifs, la personne suivie prend conscience de sa capacité à vivre autrement qu’à travers la maladie.

Si nécessaire, quelques séances consacrées au sommeil pourront être proposées par le sophrologue pour retrouver rapidement des nuits réparatrices.

Partagez sur les réseaux sociaux

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 



Créer un site
Créer un site