LE BIEN ETRE

Harmonie du corps et de l'esprit


ACCOMPAGNEMENT ET COACHING POIDS
Pour mincir , on peut utiliser plusieurs outils.
 

Car mincir, c'est une affaire de nourriture mais aussi de bien être moral, psychique....

 
Je vais accorder autant d'intérêt à vos symptômes, à votre poids, à votre histoire et à vos ressentis pour vous proposer un programme d'amincissement personnalisé, "sur mesure" et vous apprendre à "Manger en pleine conscience"



Lorsque nous avons des soucis ! que fait on?
on mange un peu plus à chaque repas, ou nous grignotons entre les repas.

Et pourquoi ? on se réfugie dans la nourriture pour trouver du réconfort, pour se mettre dans sa bulle et ne plus penser aux soucis que l'on a.
avoir une pause à soi, ne plus réfléchir, arrêter que les idées tournent dans l'esprit .....

On fait parfois, tout ce qu'il faut ! on mange équilibré, light....on fait du sport ... mais on a du mal à perdre !
Plusieurs raisons : la nourriture est mal intégrer par rapport à notre corps / le corps est déséquilibrer au niveau nutriment....

LE COACHING MINCEUR est là pour vous aider à mincir en douceur mais définitivement en gommant tous les défauts alimentaires mais aussi à re-équilibrer les nutriments nécessaire à votre corps et suivant les besoins à retrouver la paix de l'esprit.


 
Perdre du poids ou retrouver son poids de corps n'est possible qu'à travers une relation sereine entre soi et son alimentation. Etre en paix avec son assiette, c'est aussi se libérer du temps et de l'énergie pour d'autres centres d'intérêts.


 
Pour être bien avec son corps et pour ne plus se martyriser, ou pour ne plus vouloir le transformer, il est nécessaire d’être en paix avec soi !
 
Il faut amorcer le changement. Comme chaque être humain, vous êtes un être unique et complexe.
Ceux qui maltraitent leur corps en grignotant, en fumant des cigarettes, en buvant de l’alcool, en se rongeant les ongles, etc…à ceux qui vont de régime en régime sans obtenir de satisfaction et d’épanouissement et qui se sentent obsédés et aliénés par l’alimentation.
Ceux qui veulent être bien dans leur tête, se libérer de l’anxiété, de la tension, des comportements absurdes, pour gagner en épanouissement personnel et trouver ainsi une liberté comportementale.

Au final, tous ceux qui veulent se réconcilier avec leur silhouette, mieux comprendre la façon dont ils fonctionnent, apprendre à jouer de leur instrument corporel plutôt que de rêver de se sentir mieux en se transformant, ceux qui veulent retrouver calme et harmonie.

 
L’accompagnement du poids et la Sophrologie sont pour vous !
 


Petite histoire !
Le pêcheur et l’homme d’affaire
Un riche homme d’affaires rencontre au port un de ses amis qui rentre de la pêche.
  • Oh là ! lui crie-t-il. La pêche a été bonne ?
Le pêcheur lui sourit et lui dit « pas terrible » en lui montrant les quelques poissons au fond de son panier.
  • Il est encore tôt. Je suppose que tu vas y retourner ?
  • Y retourner ? demanda le pécheur, mais pour quoi faire ?
  • Mais parce qu’ainsi tu en auras plus, répondit l’homme d’affaires, à qui cela semblait une évidence.
  • Mais pour quoi faire ? je n’en ai pas besoin !
  • Quand tu en auras plus, tu les revendras !
  • Mais pour quoi faire ?
  • Tu auras plus d’argent.
  • Mais pour quoi faire ?
  • Tu pourras changer ta vieille barque contre un joli bateau.
  • Mais pour quoi faire ?
  • Eh bien, avec ton bateau, tu pourras avoir plus de poissons.
  • Mais pour quoi faire ?
  • Eh bien, tu pourras prendre des ouvriers.
  • Mais pour quoi faire ?
  • Ils pêcheront pour toi
  • Mais pour quoi faire ?
  • Tu deviendras riche
  • Mais pour quoi faire
  • Tu pourras ainsi prendre e du bon temps et te reposer
Le pêcheur le regarda alors avec un grand sourire :
  • C’est justement ce que je vais faire tout de suite
Dans cette histoire le pêcheurs vit au jour le jour et satisfait ses bessons par son travail. L’homme d’affaires cherche à accumuler les biens et les richesses. Il ne s’inscrit pas dans un bonheur présent mais dans un bonheur futur. Pensez-vous que l’homme d’affaire arrivera à se reposer un jour ou le travail répond à d’autres fonctions ? Quelle est votre philosophie de vie ?


 
FONCTIONS DE COMPORTEMENTS MALTRAITANTS

Ces comportements sont détournés afin de trouver des solutions à des tensions ou à des souffrances. Ils ont plusieurs fonctions :

Se réconforter : le comportement « doudou » a comme objectif de rassurer et de réconforter. On fume, on boit, on mange, on se ronge les ongles ou on avale un médicament comme un petit enfant qui pourrait sucer son pouce. Nous nous conduisons de cette manière lorsque nous n’acceptons pas une émotion négative, un sentiment d’ennui, de vide ou d’abandon. La satisfaction immédiate, malgré les conséquences délétères à moyen et long g terme, rend ces comportements très addictifs. En effet, la tête est impatiente et se dit que, foutu pour foutu, autant se faire du bien, elle verra ensuite….une dépendance s’installe. Ces comportements deviennent la fausse bonne solution à toute sensation interne désagréable.

Se remplir : la plénitude gastrique due à l’alimentation, corporelle par l’ivresse ou pulmonaire par la fumée, agit comme un shoot : on se sent comme dans un cocon où rien ne peut nous atteindre. Toutefois, l’effet ne dure que le temps d’un instant. Il s’estompe et entraîne le  désir de recommencer pour prolonger le « shoot ». S’arrêter est toujours difficile, même quand le comportement a été initié à la suite d’un besoin réel.
 
Faire une pause : fuir quelqu’un ou retarder une corvée. Manger ou fumer sert alors de prétexte ou d’échappatoire : « je ne fais pas rien, je mange » A une culpabilité, celle de ne pas travailler, s’en substitue une autre, celle de manger ou de fumer.
 
S’oublier un instant : éviter ainsi la confrontation à la réalité, aux autres ou à soi, en essayant de s’échapper dans un univers onirique.
 
Se faire plaisir : tous ces comportements stimulent notre système de la récompense en libérant de la dopamine dans une zone particulière du cerveau : le noyau accumbens.
Nous avons tous des petits gestes qui ont des fonctions équivalentes : se tourner les cheveux, se pincer le nez, se caresser le menton ou les doigts. Tous ces gestes ont une fonction de nous faire du bien et de nous apaiser comme un auto-toilettage. Ils deviennent problématiques quand ils ont des effets délétères sur nous et quand nous en sommes dépendants ou qu’ils perturbent notre relation à l’autre.
 
Car mincir, c’est une affaire de nourriture mais aussi de bien être moral, psychique, comme on vient de le voir.
 
C’est pour cela que j’accorde autant d’intérêt à vos symptômes, à votre poids, à votre histoire et à vos ressentis, pour vous proposer un programme d’amincissement personnalisé.
 
Un sur mesure entre la nourriture et vos émotions
Un sur mesure entre l’accompagnement et la sophrologie


Le but de la méthode est de vous faire :
  • Retrouver les sensations réelles alimentaires de votre corps (faim et satiété)
  • Vous prouvez que vous pouvez manger tout aliment (gâteaux, fromage…)
  • Vous enlevez vos pulsions alimentaires dont les causes sont multiples (stress…)
  • Vous redonnez confiance en vous, confiance en votre corps.
 
Votre corps n’est pas une poubelle et vous n’êtes pas né pour vous gaver comme une oie.

Grace à vous, ensemble, vous pourrez retrouver votre poids de forme, votre poids génétique. Sans souffrance, sans privation alimentaire et sociale.
 
DITE AU REVOIR AU REGIME !






Pour plus de détail, merci de regarder dans la rubrique :
Sophrologie

Comment Mincir !

 
Un forfait sera établi ensemble suivant vos besoins, ainsi que des facilités de paiement
Possibilité d'une prise en charge par votre mutuelle (nous le verrons ensemble lors de la consultation)


N'hésitez pas à me contacter

lien sur rubrique : tarif
 


Livre d'or : laissez votre message http://sophrologie.wifeo.com/service-guestbook.html

Inscription Blog : sophrologie.wifeo.com/blog-rss.xml

Clic : facebook







 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site