LE BIEN ETRE

Harmonie du corps et de l'esprit


 

Répondez par oui ou par non

 - Vous détestez vous fâcher avec les gens

 - Vous vous rongez les ongles depuis l’enfance

 - Il ne vous arrive jamais de passer toute une journée sans voir personne

 - Vous avez besoin de sentir que les autres vous aiment bien

 - Vous ne pouvez pas rester longtemps sans voir vos amis

 - Vous enviez vos amis quand ils vous parlent de leur travail, vous racontent leurs vacances ou leurs conquêtes

 - Vous n’avez jamais habité seul (ou alors pas plus de trois mois)

 - Vous vous demandez ce que les autres vous trouvent d’intéressant

 - Vous pensez que quelqu’un vous en veut en ce moment

 - Au travail ou en privé (week-end, vacances…), vous assumez souvent toutes les corvées

 - Dans votre vie personnelle et professionnelle, vous estimez refaire toujours les mêmes erreurs

 - Vous avez l’habitude de consommer plus d’un verre d’alcool par jour

 - Vous êtes très sensible aux compliments comme aux critiques

 - Malgré vos efforts, vous arrivez souvent en retard à vos rendez-vous

 - Dans un couple, vous pensez qu’il est normal de tout faire ensemble

 - Vous estimez souvent que, dans la vie, on n’a pas vraiment le choix

 - Vous aimez vous sentir indispensable

 - Vous prenez tout très à coeur, même les évènements sans importance

 - Parfois, vous vous imaginez qu’il y a quelqu’un dans votre ordinateur

 - Vous avez tendance à vous effondrer quand on vous fait un reproche que vous trouvez immérité

 - Vous faites des allergies (pollen, acariens, etc)

 - Vous vous montrez plutôt jaloux et exclusif dans vos amitiés

 - Vous dites que vous êtes d’accord avec vos collègues, même quand vous pensez que, au fond ils ont tort

 - Dans les six derniers mois, vous avez été sous anti-dépresseurs ou sous anxiolytiques

 - Quand quelqu’un oublie de vous dire bonjour le matin au bureau, vous pensez qu’il vous en veut

 - Vous avez le trac quand vous devez parler devant plus de deux personnes

 - Vous n’avez jamais voyagé très longtemps tout seul à l’étranger

 - On vous reproche souvent d’être trop gentil

 - Vous pensez que votre patron ne vous apprécie pas autant que vous le méritez

 - Vous ne savez pas comment prendre les choses quand vos collègues vous chambrent

 - Vous détestez devoir annoncer une mauvaise nouvelle à votre patron

 - Vous avez souvent peur de vous tromper

 - Vous êtes très sensible à votre cadre et à votre ambiance de travail

 - Vous jugez plutôt les gens sur leurs intentions

 - Quand un collègue se fait virer, vous avez une pensée émue pour lui, même si c’était mérité

 - Vous êtes lunatique : d’un jour à l’autre, votre humeur passe du meilleur au pire

 - Vous vous sentez remis en cause personnellement quand on critique votre travail

 - Vous avez choisi votre filières d’études et votre métier en partie pour faire plaisir à vos parents

 - Vous avez un mal fou à vous débarrasser des bavards et des importuns au téléphone

 - Vous avez plus d’une fois annulé un dîner ou un week-end parce que votre patron vous a demandé de rester au bureau


 

Découvrez votre profil :

 Moins de 11 réponses positives

 Vous êtes un peu trop rigide.
 Vous n’êtes pas du genre à vous dire «d’accord» quand vous ne l’êtes pas ou à vous laissez forcer la main. Ancré dans vos idées, vos choix, vos décisions, vous n’admettez pas facilement vous êtes trompé et vous avez du mal à changer d’avis «à passer d’un «non» à un «oui», par exemple) et à faire les concessions nécessaires. Du coup, vos rapports avec les autres, particulièrement avec votre patron, sont souvent un peu tendus, à la limite parfois du blocage. Faites preuve de plus de souplesse : admettez que votre obstination est un réflexe défensif lié à la peur de l’échec et apprenez à contourner les obstacles au lieu de les prendre de front.

 

De 12 à 22 réponses positives

 Vous n’êtes ni trop dur ni trop mou
Capable de plier quand c’est nécessaire, vous gardez cependant votre personnalité. Pas question de changer d’avais à tout bout de champ : pour vous, le dernier qui a parlé n’a pas toujours raison. Vous savez garder l’esprit critique. Vous avez vos propres idées, mais vous restez ouvert à la contradiction. Quand vous n’êtes pas d’accord, vous le dites. Bien sûr, vous perdrez parfois un temps fou à argumenter, à tenter de convaincre, à concilier les points de vue. Souvent aussi, vous faites plus de concessions que vous n’en avez envie.

 

Plus de 22 réponses positives

 Vous êtes un peu trop manipulable
Vous dites oui à tout, même quand vous n’êtes pas d’accord ou ne le voulez pas. Forcément, les autres, surtout votre patron, ont tendance à en profiter. Ils se servent de vous quand ils en ont besoin et vous oublient quand ça les arrange. Au coeur de votre problème : un terrible manque de confiance en vous, la peur de ne pas être aimé ou apprécié. Dans un groupe, une équipe, vous avez tendance à vous laisser dominer. Vous devez apprendre à dire «non», à vous affirmer davantage.


















 







 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site