LE BIEN ETRE

Harmonie du corps et de l'esprit







Pour connaître votre degré d’anxiété, testez-vous ?

Au supermarché ou à un concert ?
A - Vous prenez garde de ne pas avoir trop chaud
B - Vous êtes mal à l’aise, vous rasez les murs ou sortez prendre l’air de temps en temps
c - Vous évitez ces lieux car vous risquez le malaise

Votre vie est plutôt gratifiante, boulot, mari, femme, enfants, confort matériel, mais vous vous sentez tendue et fatiguée :
A - Rarement
B - De temps en temps
C - Très souvent

Pleurez-vous souvent ?
A - Oui, au cinéma, vous êtes une vraie fleur bleue
B - Pas vraiment
C - Non, mais les larmes montent facilement

Les situations de la vie quotidienne vous soucient
A - Occasionnellement, mais vous arrivez à vous raisonner
B - Parfois, et dans ce cas-là, votre journée est gâchée
C - Tout, ou presque est source de problème. Est-ce que vous serez à l’heure au rendez-vous ? Est-ce que vous allez tomber dans les embouteillages ? Est-ce que votre dîner avec vos amis va bien se passer ?

Quand vous partez en vacances :
A - Vous fermez les volets et la porte à double tour

B - Vous pensez à tout éteindre, gaz, eau, électricité
C - En chemin, vous vous demandez si vous n’avez rien oublié. Et s’il arrivait quelque chose pendant votre absence, un cambriolage peut-être ?

Vous avez peur en voiture :
A - Pas spécialement
B - Vous stressez de temps en temps si le conducteur est imprudent ou agressif
C- Non, pas si c’est vous qui conduisez

Après une dispute avec un membre de votre famille :
A - Vous avez du mal à vous concentrer, mais vous cherchez des solutions pour ne pas rester fâchés
B - Vous ruminez et ressassez les propos échangés ! De toute façon, vous avez raison !
C - Vous êtes prise d’un vertige

Au cours des six derniers mois, vous avez mal dormi :
A - Une seule fois, parce que, justement, vous vous êtes disputée avec un proche
B - Cela fait bien longtemps que vous avez des difficultés à vous endormir. Vous lisez pour ne pas penser à vos soucis, c’est un rituel.
C - Oui, difficultés pour vous endormir, réveil précoce, ou cauchemars, vous êtes concernée

Avez-vous plus de problèmes digestifs qu’avant ?
A - Pas vraiment
B - Occasionnellement
C - Vous avez souvent des lourdeurs à l’estomac

Ces dernières semaines, vous sentez-vous plus agitée ?
A - Au travail, oui. Vous ressentez parfois le besoin de vous lever de votre bureau et marcher
B - Non, vous êtes, et vous le savez, une “hyperactive”. Cela ne date pas d’aujourd’hui
C - Une vraie pile électrique. Vous n’arrivez pas à tenir en place

Vous pouvez rester assise tranquille à ne rien faire :
A - Oui
B - Rarement
C - Jamais, vous lisez, vous tricotez, vous vous grattez, mais ne rien faire, ah non ! D’ailleurs, vos proches vous répètent que vous en faîtes trop

Avez-vous déjà été saisie d’un malaise sans raison évidente ?
A - Jamais
B - Oui, une fois, une vraie crise de panique : vos amis étaient prêts à prendre la route, de nuit, sur des sentiers de montagne. Or, depuis un accident de voiture, conduire la nuit est un sujet sensible…
C - Oui, d’un coup, le rythme de votre coeur s’est accéléré, sueurs, noeud à l’estomac, tremblements…

Vous éprouvez des sensations soudaines de panique :
A - Jamais
B - Pas très souvent
C - Souvent

Parfois, vous avez horriblement peur :
A - Pas du tout
B - Un peu, mais cela ne vous inquiète pas
C - Oui, vous palpitez et transpirez, vous respirez mal. Vous n’êtes pas bien du tout

Comptez le nombre de A, B, ou C obtenus et découvrez votre profil.

Maximum de A : Vous êtes un(e) bon(ne) anxieux (se)
Votre anxiété est normale. Elle vous protège des comportements à risque et vous rend plutôt service. Cette peur sans objet, cette inquiétude sans cause évidente ou en réaction à un stress est nécessaire pour vivre et vous le savez. De fait, vous êtes capable de vous raisonner. Bien sûr, une grosse contrariété, une dispute sévère avec un proche ou une réelle tristesse perturbe. Mais après, la vie continue. En général, votre sommeil est bon. Vous savez chassez de votre esprit les idées fixes et agaçantes. Au travail, ce n’est pas toujours évident, mais vous supportez les tensions. Quand quelqu’un vous irrite ou vous stresse, vous cherchez depuis peu à comprendre ce qui, en vous, déclenche cette émotion négative. D’ailleurs, vous avez constaté que respirer lentement vous calme.

Maximum de B : Vous avez un tempérament anxieux (se), vous le savez et vous vivez avec.
Vous avez confiance dans vos possibilités, aussi, vous développez des stratégies. Par exemple, vous préférez attendre votre train ou votre avion deux heures avec un bon bouquin, plutôt que de vous faire de la bile. En vacances, lorsque vous préparez votre valise, vous y mettez presque l’intégralité de votre armoire, au-cas où…Quand l’inquiétude vous submerge, la crise de panique n’est pas exclue, mais vous en connaissez la cause et il ne s’agit jamais de choses sans importance. De l’activité physique, des horaires de sommeil régulier même si vous n’arrivez pas toujours à bien dormir, des moments où vous savez vous poser, vous avez une certaine discipline. Surtout, vous arrivez à profiter des plaisirs quotidiens !

Maximum de C : Vous souffrez peut-être d’une anxiété marquée.
Tout devient motif d’inquiétude et vous envisagez le pire. Vous ne supportez pas les changements au dernier moment. Vous avez besoin de tout contrôler. Aussi, pour déjouer les pièges, vous êtes du genre à penser à tout : il ne faut rien laisser au hasard. Mais cet excès de précautions vous empêche de vivre le présent. Votre mal-être vous rend hyperactive, irritable, nerveux(se), à fleur de peau ou agressif(ve), et vous n’arrivez plus à profiter des moments de bonheur.







 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site